Actualités

Qui est Robinhood ? l’acteur mystérieux de l’affaire GameStop

0

Après la polémique qui a récemment bouleversé Wall Street, de nombreux regards se sont tournés vers le courtier en ligne RobinHood. Soupçonné d’avoir instigué les hostilités entre les deux parties, ce dernier fait désormais l’objet de nombreux débats. Cette controverse a justement alimenté le battage médiatique sur RobinHood, faisant ainsi à l’application en question une certaine publicité. On ne peut pas dire si cette dernière sera en faveur ou au détriment de la popularité de RobinHood. Mais ce qui est sûr, c’est que le courtier est au centre de toutes les attentions, aujourd’hui. Voici un récapitulatif de l’historique de RobinHood ainsi que quelques détails concernant son implication dans l’affaire GameStop. 

RobinHood à la rescousse des traders en herbe

Si vous faites partie du tourbillon de traders qui se partagent les cotes du monde entier, vous avez forcément déjà entendu parler de RobinHood. Il s'agit d'une application notoire qui a fait ses débuts tout juste il y a 5 années. Le principe de RobinHood est assez simple : un courtier en ligne propose d’assurer la prise de position de ces clients. C'est une offre assez standard comme on peut en voir des milliers sur la toile aujourd’hui. Seulement voilà, au même titre que les avis du broker eToro sur la toile, ceux de RobinHood ont tout simplement fait sa notoriété.

robinhood traders en herbe

En effet, l’application en question propose des services dématérialisés à 100 %, donc il n'y a pas de frais annexes à prévoir. On parle ici d’éventuels frais de location d'un local et d’employés à payer. En réduisant au minimum ses effectifs (sauf ingénieurs de maintenance), RobinHood réussit alors là où de beaucoup d'institutions plus lourdes ont échoué (banques, organismes mondiaux, etc.). On se retrouve alors avec des frais de trading quasi-inexistants, mais aussi des opérations simplifiées. C’est un argument fort qui a poussé de nombreux petits investisseurs dans les bras de RobinHood. 

Rejoignez eToro aujourd'hui
et investissez dans des actions
sans payer de commission.

Ouvrir un compte

La montée en popularité de RobinHood

Plus besoin de mettre en jeu de gros capitaux pour parvenir à payer son courtier et dégager des bénéfices, RobinHood prévient l’économie de ses utilisateurs. C’est d’ailleurs de là que vient le nom de l’application, littéralement « Robin des Bois ». On pourrait difficilement trouver meilleur surnom pour une institution qui se base sur l’enrichissement des « pauvres ». Il est question ici des traders ne disposant pas de capitaux astronomiques ou simplement d’investisseurs souhaitant jouer la carte de la prudence. Ainsi, RobinHood ouvre la porte du trading à grande échelle aux :

  • Traders débutants ;
  • Détenteurs de revenus faibles ; 
  • Etudiants ;
  • Retraités.

C’est ainsi que l’application a gravi les échelons petit à petit. D’abord, elle fait un succès fulgurant aux Etats-Unis où elle est lancée en avant-première. C’est ensuite au tour des investisseurs du monde entier de profiter des services de RobinHood grâce à un contrat signé avec Google Play Store. RobinHood réussit même en peu de temps à reverser la tendance d’âge auprès des traders. Au lieu de la moyenne mondiale de 55 ans, RobinHood travaille en majorité avec des jeunes. 

Ce sont donc les 18-35 ans qui sont présents en masse sur RobinHood ; un bouleversement de tendance encore inégalé jusque-là. Le dernier argument de taille qui a fait toute la crédibilité de RobinHood tient à son accréditation officielle. Le courtier est reconnu par la SEC (Securities and Exchange Commission), garantissant ainsi la sécurité de ses transactions. Aussi, RobinHood a connu une popularité monstre après l’intégration de certains indices (notamment les cryptomonnaies) jusqu'ici inaccessibles aux petites bourses. L’indice GameStop en fait notamment partie à côté d’autres produits similaires. 

Comment RobinHood a jeté de l’huile sur le feu de GameStop ?

Depuis le début de cette crise sanitaire, le marché des actifs financiers est à son plus bas. La pandémie a réduit de moitié l’activité industrielle et salariale, forçant ainsi certaines institutions à se retirer du marché de la Bourse. C’est un coup dur pour les traders professionnels qui misent sur ces derniers pour gagner leur pain. Les petits investisseurs sont, eux aussi, concernés par ce changement de cap conséquent. Après la démise des gros bonnets, ceux-ci ont pour ainsi dire la voie libre pour mettre au point leurs plans de trading. Cela se ressent notamment au niveau des petits indices boursiers normalement de faible rendement. Tout ce préambule nous amène donc à l’affaire qui relie GameStop à RobinHood. 

robinhood gamestorp

En fait, RobinHood a joué le rôle de combustible dans toute cette affaire. Après la montée en cote de GameStop, RobinHood a tout simplement stoppé les transactions sur cet indice. Certains soupçonnent le courtier d’avoir subi une pression de la part des gros bonnets de la Bourse. D’autres pensent qu’il s’agit d’une simple manœuvre pour maintenir le rythme habituel sur l’application. En réalité, RobinHood a simplement bloqué l’accès à cette action pour ses utilisateurs. C’est ainsi qu’au lendemain de la vague d’investissements sur GameStop qui bouleversa les géants de Wall Street, les internautes connurent des restrictions quant à leur éventail de produits. RobinHood indique avoir fait cela pour se protéger et protéger sa clientèle. De qui ? De quoi ? Le mystère reste entier. 

L’après polémique et les coups durs encaissés par RobinHood

Après avoir été l'une des applications les plus populaires et les plus en vogue du moment, RobinHood connait un déclin sans précédent. C’est notamment le cas sur les plateformes de téléchargement où les utilisateurs peuvent s’exprimer librement et donner une note aux services proposés. C’est donc sans grande surprise que la note générale de RobinHood descend en flèche après l’affaire GameStop. Sorte de contre-attaque des petits investisseurs à qui la politique de restriction n’a pas profité. En effet, depuis sa création, l’indice GameStop n’est pas considéré comme fructueux par les gros investisseurs, les Hedge-Funds.

Vous comprendrez donc pourquoi la vague de positions sur l’indice en question avait suscité la panique générale auprès des gros bonnets, craignant de perdre des sommes astronomiques. C’est justement la critique principale qui est dirigée contre RobinHood de la part des utilisateurs. En stoppant les prises de position, RobinHood aurait laissé le temps aux Hedge-Funds de changer de position et donc de ne pas tout perdre face aux petits investisseurs. Le broker serait donc accusé de jouer les parachutes de secours pour les finances des fonds spéculatifs de Wall Street. Le coup dur se fait ressentir au niveau de Google Play Store où les utilisateurs bouillonnent. On a par ailleurs pu constater 3 phases distinctes depuis les évènements :

  • Montée en flèche du nombre de commentaires ;
  • Baisse progressive de la note attribuée à RobinHood ;
  • Suppression des commentaires négatifs par Google.

Pour ne rien arranger, Google se met également à faire des siennes en restreignant la plupart des commentaires négatifs. Chose qui a eu vite raison de la patience des utilisateurs. Ce sont pas moins de 100 000 commentaires et avis négatifs qui ont été effacés de la plateforme par les standards de Google, jugeant ceux-ci à caractère manipulatoire et inappropriés pour évaluer l’application. 

Google Play se retire de l’arène et laisse le jeu à RobinHood

Ne pouvant faire face à ce raz-de-marée humain, Google Play Store décide de lâcher l'affaire et adopte plutôt la technique de l’autruche. Désormais, les commentaires négatifs des internautes sont affichés et conservés. Et il y en a eu pléthore ! A l’heure où ces lignes sont écrites (08/02/2021), la note globale de RobinHood sur le Play Store est passée à 1.2/5. Après avoir frôlé les 4.5/5, c’est une descente aux enfers pour l’appli qui a du mal à s’en remettre. Ce sont actuellement 352 404 avis au total qui sont disponibles et qui ont majoritairement voté (1) sur la jauge Google Play. Cependant, environ 100k autres ont déjà été supprimés. On peut donc dire que le broker aura du chemin à faire avant de reconquérir le cœur des petits investisseurs. 

RobinHood obligé d’augmenter le rythme de ses investissements

Autre conséquence de ce désastreux incident : des fonds conséquents ont dû être débloqués par RobinHood pour assurer la continuité de ses services. En effet, un montant de 3.4 Milliards de dollars américains a dû être levé par RobinHood auprès de ses associés pour garder le business à flot. Ce sont en majorité d'anciens partenaires du courtier qui ont répondu présents à l’appel. Parmi eux figurent :

  • Andreessen Horowitz ;
  • Index Ventures ;
  • Sequoia ;
  • Ribbit Capital.  

RobinHood n’avait pas réussi à amasser autant de fonds en 8 ans de service. Ceci nous donne une idée de la gravité de la crise qui touche actuellement le broker. Cet argent est tout simplement dédié aux fonds de compensation sollicités par RobinHood. Pour garantir des services instantanés, RobinHood doit pouvoir payer les transactions de sa poche en attendant les virements. Il lui faut donc des fonds. Suite à cette augmentation de versatilité du marché, les liquidités sont demandées en masse.

Action GameStop : l’affaire qui fait trembler Wall Street

Article précédent

Comment Reddit est-il en train de jouer avec la bourse ? explications

Article suivant

Vous aimeriez peut-être voir

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *